Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

C’est décidé, vous vous lancez enfin dans le plus gros projet de votre vie : la construction de votre maison individuelle ! 

Si vous savez déjà à quel constructeur faire appel, vous n’avez pourtant aucune idée du temps qu’il va falloir avant de pouvoir vous installer. 

Et pour cause, la durée du déroulement des travaux peut varier d’un prestataire à l’autre. 

Quel planning prévoir pour la construction d’une maison individuelle avec un professionnel ? Voici tout ce que vous devez savoir sur les délais de vos démarches et du chantier. 

Quel est le délai de construction d’une maison individuelle avec un professionnel ?

 

Lorsque vous faites appel à un constructeur de maison individuelle certifié, votre projet est encadré par un contrat de construction CCMI.

Ce dernier fixe toutes les obligations du constructeur envers vous et vous protège en cas de malfaçon ou de retard de chantier. Par ailleurs, il détermine le planning de construction de votre futur cocon et mentionne la date de livraison de votre maison. 

En général, le temps passé sur la construction de votre maison s’élève de 7 à 9 mois. Mais cela est sans compter :

  • Les démarches administratives (plan de financement, obtention du permis de construire, constat d’affichage,  etc) ;
  • Les temps de séchage des matériaux et de pose pour les revêtements ;
  • Les imprévus d’ordre météorologique. 
  • Les congés Estivals

Par ailleurs, les artisans ne peuvent pas tous intervenir en même temps. 

À SAVOIR : le chantier est en général achevé un mois avant la date butoir, ce qui permet au constructeur de gérer les imprévus et les retards. 

Quelles étapes inclure dans votre planning de construction de maison individuelle ?

 

La durée globale des travaux se découpe en plusieurs étapes se chevauchant les unes les autres dans le planning de construction d’une maison individuelle.

Démarches administratives – environ 2 mois

 

Il s’agira d’élaborer votre projet de construction, trouver des financements, choisir et faire valider votre terrain afin d’enfin commencer le chantier. 

  • Plan de financement : jusqu’à 1,5 mois de délai. Vous disposez ensuite de 10 jours pour accepter l’offre bancaire ou renégocier.
  • Le choix du terrain : Cette étape peut prendre à peine 1 mois, le temps de réadapter la maison et de vous laisser réfléchir.
  • Le délai d’acquisition du terrain : qui est à une moyenne de 3 mois en termes de délai entre la signature du compromis de vente et le passage chez le notaire
  • L’obtention du permis de construire : cette étape peut prendre jusqu’à 2 mois
  • Pose du panneau de permis de construire : Le panneau doit être affiché sans interruption et rester en place pendant toute la durée des travaux. Il doit être visible de l’extérieur. Le panneau doit être affiché sans interruption pendant 2 mois. Il doit rester en place pendant toute la durée des travaux.

Le gros œuvre – jusqu’à 8 mois

 

Le chantier est désormais lancé ! Il se déroule en plusieurs étapes avec la participation de différents artisans :

  • Le terrassement des terres : 1-2 semaines ;
  • Les fondations : 1 semaine max ;
  • Les murs et le dallage : environ 6 semaines pour la création du soubassement. Jusqu’à 3 semaines pour le dallage.
  • La mise hors d’eau et d’air : jusqu’à 8 mois.

Le second œuvre – environ 2 mois

 

Les travaux de second œuvre durent moins longtemps que le gros œuvre. Il s’agit de compter jusqu’à 2 mois sans les retards potentiels. 

 Ils prennent en compte :

  • Le cloisonnement des pièces ;
  • L’isolation phonique et thermique ;
  • Les travaux de plomberie, électricité, chauffage, etc ;
  • Les revêtements extérieurs.

Quant aux finitions, elles comportent :

  • Le revêtement des sols intérieurs ;
  • Le revêtement des murs intérieurs ;
  • L’aménagement de la cuisine et des salles de bain ;
  • Les portes, escaliers et plinthes.

Que faire en cas de retard de livraison de votre maison individuelle ? 

 

Pour rappel, votre contrat CCMI vous couvre en cas de retard de livraison (la date exacte y est expressément inscrite).

Auquel cas, votre constructeur doit vous dédommager en vous versant le montant correspondant aux pénalités de retard, si ce dernier est supérieur à 30 jours. 

Sachez que le taux minimal prévu par la loi concernant les pénalités de retard est de 1/3000e du prix de la maison par jour de retard. Toutefois, le contrat CCMI peut mentionner un montant supérieur.

In fine, quel planning prévoir pour la construction d’une maison individuelle ? 

Chez Maison ALSEBAT, il convient de compter de 9 à 18 mois en incluant quelques retards éventuels.

 

Vous souhaitez construire votre maison individuelle dans le Grand Est ?

L’équipe Maison ALSEBAT se charge de vous aider dans toutes vos démarches !

Prenez contact avec nous via mail : communication@alsebat.com ou rendez-vous dans notre agence de Neufchâteau, Saint-Dizier ou Fléville-Devant-Nancy, Golbey, Chaumont et prochainement à Ennery (57).