Votre navigateur est trop ancien pour lire le JavaScript, merci de passer sur une version à jour

Expert dans la construction de maison individuelle depuis plusieurs années, Jean-Michel Lallement est arrivé dans le secteur de la construction un peu par hasard.

Après avoir écumé toutes les routes et régions de France en début de carrière, Jean-Michel a souhaité retrouver sa région pour une activité plus stable. Il rentre alors dans le milieu de la construction où il exercera son métier de commercial au sein de différentes entreprises dont une spécialisée dans la construction bois.

En 2008, la crise économique l’emmène au Luxembourg pour 5 ans où il poursuivra des activités en lien avec le bâtiment avant de revenir en Moselle.

Il entre chez Maison Alsebat en 2019 en tant que responsable commercial du département de la Moselle et du nord de la Meurthe-et-Moselle. En effet, depuis la transformation de la société en 2018 pour devenir constructeur de maisons individuelles en région Grand-Est, l’entreprise souhaite s’étendre sur les différents départements.

“Je dois faire connaître Maison Alsebat et son savoir-faire sur un secteur que l’entreprise ne connaissait pas il y a encore deux ans”

Pour Jean-Michel, cette opportunité chez maison Alsebat est un vrai défi. Comment faire connaître cette entreprise familiale sur un nouveau département alors qu’il a déjà plus de trente concurrents en place ? Persuadé que la proposition de valeur et l’expertise de l’entreprise vont lui permettre de se démarquer, il accepte la mission et ne le regrette pas.

 

“J’ai connu des entreprises qui construisaient des maisons qui se ressemblaient toutes. Chez Maison Alsebat, le catalogue est une base de travail. Nous réalisons ensuite des maisons sur mesure.”

Aujourd’hui, il considère que proposer des maisons sur mesure à un bon rapport qualité/prix est un véritable atout pour Maison Alsebat. Grâce à l’expertise de l’entreprise sur la maçonnerie et la possibilité de réduire les coûts, les acheteurs peuvent se faire plaisir sur la décoration, l’aménagement de leur future maison.

Sur le secteur de Metz, il explique que 70 % de ses clients font du sur-mesure. Pour lui, ce sont principalement les primo-accédants qui font construire des maisons sur catalogue.

C’est d’ailleurs cet aspect qui le passionne au quotidien, répondre aux besoins et aux envies des clients en s’adaptant aux différentes contraintes. Qu’elles soient techniques, administratives ou budgétaires.

“Il faut toujours faire des concessions dans l’immobilier. Il y a un principe : c’est le terrain qui commande !”

Dans le département de la Moselle, depuis un an et demi, Jean-Michel constate qu’il y a une vraie pression immobilière sur le département. Quand d’autres zones sont plus facilement accessibles et que les terrains sont nombreux, il explique que le 54 et le 57 sont très plébiscités.

Évidemment, la forte demande des acheteurs et le peu de terrains à la vente engendre une hausse des prix. Ainsi, les acheteurs qui viennent avec un budget très raisonnable ne peuvent pas prétendre aux mêmes prestations d’un département à l’autre en raison du prix des terrains.

Pour lui, les futurs acquéreurs doivent donc trouver le juste équilibre entre emplacement géographique et surface de construction. Il explique aussi que la construction d’une maison dépendra toujours du terrain. Et même avec les moyens les plus élevés, les contraintes réglementaires fixées par le PLU-H viennent limiter les possibilités en matière d’urbanisme.

Malgré ces contraintes dont il faut tenir compte, la construction de maison individuelle est souvent bien plus avantageuses qu’acheter de l’ancien. Le neuf permet en effet de répondre aux nouvelles normes de confort, aux normes énergétiques et de sécurité. Faire construire sa maison permet d’avoir un logement qui vous ressemble et dont les espaces sont adaptés à vos besoins.

Mais le vrai avantage du neuf, c’est le gain de temps et d’argent. Se lancer dans des travaux de rénovation réserve bien des surprises et demande des savoirs-faire particuliers. Jean-Michel explique que s’il existe des aides de l’état pour la rénovation énergétique des logements anciens, ces travaux demandent du temps et un investissement conséquent…

“Depuis la crise covid-19, il y a une forte progression de la demande.”

Faire construire dans le neuf semble d’ailleurs séduire de plus en plus de ménages. Depuis la période de confinement liée au coronavirus, le marché immobilier s’emballe et les familles sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers des espaces plus grands et des extérieurs.

Pour Jean-Michel les gens ont besoin de surfaces plus grandes tout en restant en proximité des grandes villes. La baisse des taux d’emprunts et les aides aux primo-accédants viennent d’ailleurs encourager l’investissement immobilier…

Vous avez un projet de construction de maison individuelle ? Nous pouvons vous accompagner dans votre projet. Contactez nos experts.

Vous avez un projet de construction de maison individuelle ? Nous pouvons vous accompagner dans votre projet. Contactez nos experts.